top of page
Rechercher

Se déstresser par l'aromathérapie

Dernière mise à jour : 22 avr. 2021


Les huiles essentielles : un rôle subtil sur le physique et énergétique

L'action des huiles essentielles est reconnue depuis très longtemps. L’être humain a toujours utilisé les plantes pour se soigner, pour son bien-être personnel, pour l’entretien de sa peau, pour certains rites religieux. Les essences des plantes sont utilisées depuis l’antiquité notamment pour leurs propriétés antiseptiques : bactéricides, antivirales, fongiques, etc. mais aussi lors de rites religieux, en fumigation sur les autels.


En effet, dans les cultures antiques, les médecins traditionnels connaissaient l’influence des essences des plantes sur le mental et le physique. On retrouve leur utilisation dans la civilisation sumérienne, dans l’Egypte ancienne, chez les Hébreux, les Perses, la Rome antique, au moyen-âge, dans la médecine traditionnelle chinoise, indienne (ayurvédique), etc.


Certaines plantes comme le cyprès, le lentisque, des résines d’arbres étaient brûlées devant les maisons et devant des autels, pour purifier les lieux et aider à la méditation. L’aromathérapie s’est d’abord appliquée à la désinfection des lieux et des personnes. Lors de l’épidémie de la grande peste noire qui a dévasté l’Europe au Moyen-âge (1346 à 1353), la fumigation de plantes était utilisée pour purifier les maisons et les rues.


La médecine ayurvédique mentionne plus de 700 plantes et épices (basilic, cannelle, gingembre, cardamone, myrrhe, santal, etc.).